Je ne sais pas si c'est pareil pour tous les lecteurs, mais en ce moment, depuis les attentas du 13 novembre, je lis de façon anarchique. Je commence un livre, je passe à un autre, mon attention est labile, je suis toujours sous le coup de la sidération.

          C'est la première fois q'une chose pareille m'arrive. J'ai besoin que mon cerveau arrête de fonctionner, de réfléchir, j'en envierais presque les amateurs de téléréalités et leur cerveaux lobotomisés...

 

orchidee-tigree

        

            Je commence une BD, puis un roman, puis je me dis, prends un truc simple, donc je vais récupérer le T 8 de "Cesare" en me pensant que je ferais mieux d'aller jeter un coup d'oeil de côté de chez Voltaire, ou de chez mon ami Christophe André. Pour me rabattre ensuite avec des romans courts pour être sûre d'en lire un en entier...

          Il faut dire aussi que ma dernière lecture "Le village de l'Allemand" a été une expérience tellement puissante et tellement reliée en fait à l'actualité qu'il était difficile de passer à autre chose...

          J'ai des livres partout, dans la chambre, dans le lit, par terre et vendredi dernier en regardant le grand journal sur Canal +, j'éentends augustin Trappenard (le Monsieur lecture de l'émission) conseiller pour le week-end un livre sympathique pour s'évader : "Alice au pays des merveilles" de Lewiss Carroll et devinez quoi?

         Je me suis retrouvée avec :

            - "La terre qui penche" de Carole Martinez que je viens de terminer

            - "Candide" de Voltaire

            - "Le fusil de chasse" de Yasushi Inoué

            -"Un secret" de Philippe Grimbert

            - "La nuit du Rais" de Yasmina Khadra

            - "La nuit de feu" d' Eric-Emmanuel Schmitt

            - " Le papyrus de César" lu et même relu pour repousser une autre lecture

            - "Cesare" T 8 de Fuyumi Soryo

            - "Méditer jour après jour" de Christophe André (celui-ci est toujours à proximité depuis des mois car je l'apprends par coeur! )

            - et donc "Alice au pays de merveilles"

            Il y a toutefois une exception : "Les énigmes des Borgia" de Roxane-Marie Galliez Le seul que je lise, déguste plutôt, au quotidien, sans me lasser, tel un fil rouge...

          Record battu !!!

          J'ai mis des couleurs, vu qu'ils détestent cela et j'ai aussi ajouté une bibliothèque...

 

         A la 121e page d'Alice, qui en compte 180 environ, une petite lumière s'est rallumée dans mon cerveau en mode pause: "c'est pas un peu bientôt fini?" a hurlé mon Surmoi !!!! "tu es train de te transformer en ectoplasme lobotomisé, tu fais le jeu de ces crétins de Dj de M...." et oui, mon Surmoi n'est pas très poli... mais j'étais en train de muter vers ce que je n'aime pas: la victimisation...

          Il faut quand même dire, que ce n'est pas très facile ces derniers mois, une intoixation par un médicament qui s'est accumulé dans mon corps, mon père qui fait un infarctus gravissime, complications multiples et qui est devenu l'ombre de lui-même (presque 92 ans d'accord mais il faisait encore du vélo six mois auparavant) et des poussées de fibromyalgie qui se succèdent à vitesse V... mais on va repositiver....

          Promis, demain je rédige ma chronique sur "La terre qui penche" un autre petit bijou. Et finalement j'ai opté pour "Un secret" que je veux lire depuis très longtemps...

          Finalement, je viens de faire ma petite séance d'auto-analyse, les idées sont plus claires et j'espère que cela va durer... à propos j'ai zapper les reportages sur Daesh and Co...

 

Le Maître des livres 199473209_o