Je vous parle aujourd’hui d’un livre que j’ai reçu grâce à l’opération Masse Critique consacrée aux lectures pour enfant, et je remercie chaleureusement Babelio.com et les éditions  Marmaille.

 

à la recherche du temps perdu Anne-Sophie TILLY et Amélie VIDELO

 

Résumé

 

          Nous voyons le petit Marcel, faire la connaissance du temps, à travers des moments de la journée et découvrir, le matin, le soir, la nuit, en relation avec sa famille et les activités de la journée.

 

Ce que j’en pense :

 

          Ce petit imagier est superbe et s’adresse aux enfants de zéro à trois ans. Je l’ai découvert avec plaisir et relu déjà plusieurs fois car il est très bien fait. Les couleurs sont belles, harmonieuses, les auteures utilisant des camaïeux de gris pour la nuit par exemple qui rappellent la peur du noir ou de jaune pour le coucher du soleil…

          Chaque instant de la journée a une caractéristique : Marcel attaque sa journée avec le bonjour à tante Léonie au lever du soleil, la course du matin, à midi, le déjeuner avec grand-mère,  la promenade de l’après-midi, Maman qui raconte une histoire à l’heure du coucher et, vous l’avez déjà compris,  des allusions à l’œuvre de Marcel Proust.

          En voyant sa mine déconfite, quand il faut aller se coucher, on sent la frustration et on ne peut s’empêcher de penser à la célèbre phrase qui débute la « Recherche » : « longtemps, je me suis couché de bonne heure ». Il découvre ainsi un espace avec le soir.

          Surtout, on se souvient de la hantise du coucher chez Marcel Proust lorsqu’il était enfant ; il redoutait tellement la séparation d’avec sa mère ou sa grand-mère, et la fameuse chambre chez sa tante Léonie, où il ne pouvait pas dormir. Et que tient-elle dans la main ? La fameuse madeleine bien-sûr.

          La promenade dans les prés l’après-midi, parmi les fleurs est un clin d’œil de « A l’ombre des jeunes filles en fleur » et à l’amour de Proust pour la nature. On croise au passage les panneaux indicateurs : Guermantes, chez Swan…

          Le petit Marcel va faire ses courses, et on a un superbe dessin représentant les immeubles splendides, et les passants en costumes d’époque et là on pense aux promenades dans Paris avec Swan.

          Bref, j’ai adoré ce petit imagier, et de lecture en relecture, ma perception s’est affinée, des détails sont revenus. C’est un livre que l’on peut interpréter de multiples façons, l’enfant apprend les moments de la journée mais on peut évoquer avec lui la peur du noir, et aller plus loin dans la découverte du petit Marcel si on veut. Pour le parent qui lit l’histoire, il y a un clin d’œil à Marcel Proust qu’il peut voir sous plusieurs angles différents selon ses propres souvenirs.  Quoi qu’il en soit, c’est un hommage à la lecture que l’auteur aimait tant.

          Les deux auteures ont « composé » également chez le même éditeur Marmaille et compagnie, un imagier consacré aux différentes parties du corps : « Cyrano », ainsi qu’un autre consacré aux vêtements : « Au bonheur des Dames », dans la catégorie Litté-merveilles.

          Un excellent moment garanti, et après Houellebecq, Le Corre, il m’a permis de respirer durant la lecture du dernier livre lu, très dur lui-aussi : « Le météorologue » d’Olivier Rolin. C’est peut-être une bonne idée de lire un livre pour enfant, pour reprendre son souffle entre deux lectures difficiles. D’habitude, je relisais un Astérix, mais je les connais d’abord par cœur….

         Un joli cadeau à offrir à un petit enfant et aux parents.

Note : 9/10

 

 

Les auteures :

 

Amélie VIDELO :

  

Amélie VIDELO

        Amélie est née à Paris et a fait des études en arts appliqués à l’ESAG Penninghen, où elle obtient un diplôme de graphiste concepteur en 2008. Pluridisciplinaire, elle travaille ensuite dans la publicité́ et l’édition en tant que freelance ainsi que dans le design d’objets de luxe, en tant qu’artisan.

 

          En 2012, sa passion pour le dessin et la peinture la pousse à entamer une carrière d’illustratrice. Elle publie son premier conte en 2013 dans le magazine Histoires pour les Petits, chez Milan presse. Depuis, elle prépare plusieurs projets pour la jeunesse. Elle vit à Lésigny.

 

 

 

 

Anne-Sophie TILLY :Anne Sophie TILLY

         

Anne-Sophie a étudié́ la philosophie, les littératures française et anglaise. Ensuite, elle a découvert la littérature jeunesse. Depuis, elle fait ce qu’elle peut pour se rattraper.

Elle est devenue éditrice de livres pour enfants à Montréal.

Elle s’intéresse particulièrement à la psychologie de l’enfance et à la littérature jeunesse nord-américaine. Elle rédige une chronique sur la littérature jeunesse américaine pour le site internet spécialisé́ les Histoires sans fin (Actualité́). Editrice indépendante, Anne-Sophie vit à Montréal.

 

 

 

 

L’éditeur :

 

           Les éditions Marmaille et Compagnie publie des livres pour enfants classés en quatre catégories en fonction de leur âge de zéro à douze ans. On trouve plusieurs collections : Litté-merveilles, Jungle, Albums, Livres étonnants, Contes classiques, abécédaires.

          Leur site est très attractif :

          http://www.marmaille-compagnie.com/

 

 

Extraits :

 

Voici quelques planches pour vous donner une idée :

 

 

A la recherche du temps perdu Tilly Videlo 2A la recherche du temps perdu Tilly Videlo 1

 

 

 

A la recherche du temps perdu Tilly Videlo 3

stickers-3d-feutrine-6-coeurs-rouges

 

Lu en avril 2015