dans le cadre de masse critique avec babelio : problème d'enregistrement au niveau du blog

 

Voici ma dernière lecture grâce à Masse Critique de Babelio et aux éditions Jungle qui m'ont fait ce cadeau.

 

Résumé

 

Cette BD reprend le spectacle de Pierre Palmade et Michèle Laroque : « Ils s'aiment ».

Nous faisons leur connaissance à la mairie, où Delphine vient de dire non devant monsieur le maire à la demande en mariage de François sous prétexte qu'elle a dit un mensonge et on assiste à leur première scène de ménage, alors que les invités s'impatientent et que le buffet attend.

Il s'agit du premier gag (chaque dispute constituant un gag qui s'étend sur plusieurs pages en fait), et on en découvrira ainsi plusieurs : la conduite de la BM adorée de François par  Delphine, la scène cocasse où ils se parlent au téléphone tout en batifolant chacun de leur côté avec leurs amants respectifs, tous les bruits entendus dans le téléphone sont suggestifs mais donnent lieu à des explications alambiquées.

On pense aussi en revue les parents de chacun, les copains tout ce qui peut provoquer une dispute chez tous les couples de la terre....

 

Ce que j'en pense :

 

Cette BD nous raconte à travers le couple François-Delphine le quotidien d'un couple qui pourrait être le notre. On s'est tous disputés, à cause de la belle-mère, ou des copains envahissants, ou pour des riens, parfois on ne se rappelle même pas pourquoi. Donc, cela aurait pu me plaire.

Je m'attendais à autre chose, en fait. Les dessins sont sympathiques on reconnait à peu près Palmade, pour Michèle Laroque, en revanche,  on a plus de mal. Je ne m'attendais pas à des dialogues tout en finesse mais un peu quand même.

J'ai passé un moment agréable, notamment avec la scène de la BMW avec en point d'orgue François qui caresse amoureusement sa voiture en lui promettant de ne jamais plus la prêter à Delphine)  mais sans plus. J'ai bien ri aussi en lisant la scène du batifolage. Ce sont mes deux préférées.

Il faut dire que je n'ai pas vu les spectacles de Palmade et Laroque, et je ne sais pas si cela a une influence ou non sur ma perception.

Je remercie néanmoins chaleureusement Babelio et masse critique ainsi que les éditions Jungle pour m'avoir permis de découvrir cette BD, qui je le rappelle m'a quand même fait passé un bon moment malgré la déception.

Je l'attendais depuis longtemps, d'où peut-être la frustration. A moins que je sois peu attirée par la BD, mis à part Astérix ou Lucky Luke.... pourtant j'ai beaucoup aimé "le bleu est une couleur chaude" de Julie MAROH ou "les derniers jours de Stefan Zweig", Egon et les mangas Cesare....

 

 note : 4/10 

L'auteur :

 

Auteur : Alan Illustrateur : Émilie Decrock Genre : Bandes dessinées Editeur : Jungle, Bruxelles, Belgique

 

 

Extraits :

 

 "J'en peux plus de ta mère, qu'elle aille sur le Nil, dans le Nil même!

Elle le remonte, elle le redescend, elle fait ce qu'elle veut mais elle arrête de me pomper l'air!!!"

 

 "T'es vraiment qu'une chieuse !

Non mais t'es malade? Tu viens de m'envoyer une pintade dans la figure!"

 

 

 

Lu en avril 2014